Les 5 points essentiels pour devenir professeur de yoga

12 Déc 2021Infos

Vous pratiquez le yoga et vous aimez ça, vous souhaiteriez approfondir vos connaissances et même l’enseigner, mais vous avez des inquiétudes ; « Suis-je assez compétent ou compétente ? », « Est-ce que je serais capable de donner des cours devant un nombre relatif de personnes ? », etc. Il n’est pas toujours aisé de se lancer dans quelque chose de nouveau. Pourtant, devenir prof de yoga pourrait être une activité qui vous correspond et dans laquelle vous pensez pouvoir vous épanouir. Nous tenterons donc, ici, de semer quelques graines en parlant des 4 points indispensables pour se lancer dans le suivi d’une formation professorale.

1. Déjà pratiquer le yoga et avoir de bonnes connaissances concernant l’anatomie et la physiologie du corps humain

Cela semble évident, mais il est important de le préciser : il faut que vous ayez un minimum d’intérêt pour le yoga et que vous le pratiquiez déjà. Eh oui, pour enseigner les postures de yoga, appelées « asanas » (infime partie du yoga), il vous faut les connaître sur le bout des doigts et savoir quelles parties du corps sont concernées par celles-ci. Cette connaissance s’acquiert avec la pratique : avant d’être professeur, il faut être pratiquant. Grâce à la connaissance de l’anatomie et de la physiologie du corps, vous obtenez une vision globale de ce dernier, un peu comme si vous voyiez en couleurs quels muscles ou quelles articulations sont sollicités lors d’un mouvement ou d’une posture. Cette vision permet de construire un enchaînement de postures intelligent et logique, un échauffement efficace et un travail sécuritaire du corps. Grâce à l’étude anatomique, vous apprendrez à ressentir votre corps de manière plus subtile et précise.

2. Trouver la formation appropriée

Devenir prof de yoga : trouver une formation qui correspond à vos attentes personnelles

Pour devenir professeur de yoga, il vous faut trouver la formation qui vous convient. Encore une fois, cela peut sembler facile comme cela et pourtant… Il n’est pas toujours facile de trouver une formation qui propose un contenu de qualité. Mais il est d’autant plus difficile d’en trouver une qui soit accessible financièrement ou finançable par le CPF (compte personnel de formation). Le tout collant évidemment à ce que vous vous attendez à trouver en matière de pédagogie. Pas de panique, cependant, il existe plusieurs façons d’accéder à cette formation, que cela soit en une fois, de façon intensive, ou sur quelques semaines (découvrez ici les formations de yoga que je propose).

Se renseigner quant aux formations proposées

Ensuite, n’hésitez surtout pas à vous renseigner un maximum sur les pratiques de la personne qui vous dispensera la formation, le yoga qu’elle pratique, le contenu gratuit qu’elle propose (vous pouvez visionner mes vidéos gratuites sur Youtube), les cours proposés ou encore les projets dans lesquels la formation est inscrite. Eh oui, il est important de vérifier les compétences et diplômes de son futur formateur. Et pourquoi pas suivre ses cours afin de savoir si vous souhaiteriez, ou non, approfondir cet enseignement ? Enfin, vous avez tout intérêt à vous inscrire dans une formation qui se base sur des preuves académiques et scientifiques et non sur des croyances (qui sont souvent infondées). Ces preuves encouragent le questionnement constant et l’esprit critique. Tout ceci est un bon moyen de vous former auprès de la bonne personne, de passer de bons moments, de faire des rencontres, etc. D’effectuer, en somme, la reconversion professionnelle qui vous rend heureux, mais qui vous fait également acquérir des compétences solides.

3. Être pédagogue, bienveillant et connaître les fondamentaux sur l’histoire du yoga et sa philosophie pour enseigner en toute transparence

Enseigner en toute bienveillance et avec pédagogie

Qui ne se souvient pas, toutes disciplines confondues, de professeurs rigides, voire désagréables, qui manquaient de douceur et de compréhension ? Cela n’est agréable pour personne, et cela peut en plus freiner l’apprentissage. Vous voulez enseigner à des yogis désireux d’en apprendre davantage sur eux et sur la pratique du yoga ? Alors vous devez faire montre de pédagogie, aimer cette pratique et prendre du plaisir à l’enseigner. Être pédagogue, ça ne s’invente pas, ça s’apprend. Lorsque vous choisissez votre formation, assurez-vous que la pédagogie est enseignée. Votre transmission sera de bien meilleure qualité si vous avez les clés pour accompagner vos élèves avec un vocabulaire et une attitude qui leur parlent. Être pédagogue c’est aussi proposer un enseignement juste. Pour cela, il est important de connaître d’où vient ce que vous transmettez, dans une démarche d’honnêteté intellectuelle.

Devenir prof de yoga : devoir de transparence et d’honnêteté intellectuelle

Au-delà de l’exercice physique, de l’étirement des muscles et de leur développement, le yoga réunit toutes sortes de pratiques et de valeurs : la méditation et l’apprentissage de ses bienfaits, la compréhension des énergies qui circulent lors des séances, l’application au quotidien des concepts qui le définissent, mais également l’histoire même du yoga, les différentes pratiques à remettre dans leur contexte, en évitant toute appropriation culturelle. Devenir prof de yoga, c’est souhaiter donner des cours qui ont du sens. Mais il ne suffit pas d’être carré et de réussir à faire de belles postures, il est avant tout important d’aimer ce que vous faites et de le faire avec transparence. Toujours. Car cela se ressentira dans votre manière d’apprendre, mais aussi dans votre façon d’enseigner cette belle pratique. Les yogis à qui vous apprendrez le yoga par la suite seront le reflet, tout en étant singuliers, de la curiosité que vous aurez fait infuser dans vos cours.

4. Pour devenir prof de yoga, il faut être disposé à se former continuellement

Ce qu’il faut bien garder en tête lorsque l’on souhaite devenir prof de yoga, c’est qu’il est indispensable de continuer à se former. Considérez que vous pouvez toujours vous améliorer, affiner vos connaissances ou même vous spécialiser dans l’une des nombreuses branches de l’arborescence que constitue le yoga. Le tout en remettant régulièrement vos connaissances en question et en vous assurant que ces dernières sont à jour et adaptées. Pour ce faire, vous pouvez piocher des informations ça et là, vous renseigner notamment sur la formation 300h, qui propose l’acquisition d’un niveau supérieur dans la pratique, la connaissance de soi, mais aussi dans la façon d’enseigner la discipline. La formation 300h requiert d’avoir déjà obtenu la certification 200h (qui constitue le diplôme reconnu dans le monde pour devenir prof de yoga). Vous pouvez également approfondir votre expertise en suivant des formations plus avancées qui vous permettront de vous former dans les matières où vous avez davantage de lacunes (anatomie, philosophie, etc.). Enfin, il est absolument nécessaire de continuer votre pratique personnelle du yoga, car là est la source principale de votre créativité et de votre développement. Si vous ne pratiquez plus le yoga, comment pouvez-vous l’enseigner ? Cela demande de l’investissement personnel, tant sur le plan psychique que physique.

5. Avoir connaissance des difficultés inhérentes au métier de prof de yoga

Ces dernières années, le nombre de professeurs de yoga a augmenté, induisant ipso facto une concurrence importante, selon les régions. Lorsque l’on souhaite exercer ce métier, on cherche souvent à allier travail et passion. Et lorsque l’on travaille, on souhaite être rémunéré. Il faut donc se faire une place dans ce milieu aujourd’hui convoité, donner des cours en studio ou en salle de sport (dont la rémunération est moindre), ou bien donner des cours privés. De plus, le métier de prof de yoga n’est pas encadré par l’état : il est donc essentiel d’être vigilant et de s’informer sur les différentes pratiques. N’hésitez surtout pas à vous renseigner, pour être préparé au mieux et mener à bien votre projet, tout en gagnant suffisamment d’argent. Il est tout à fait possible de « réussir » dans cette voie (entendre par là, être rémunéré correctement par rapport à ses besoins et enseigner une pratique juste du yoga). Mais il est important de rester humble et d’être conscient des difficultés que peut engendrer cette profession.

Mis à part l’attention toute particulière à porter à la dimension administrative d’une reconversion ainsi que les obstacles qui peuvent apparaître sur votre chemin (ce n’est clairement pas la partie que l’on préfère, mais il est important de le savoir), nous avons donc vu quels étaient les critères importants pour la concrétisation pérenne d’un projet comme celui-là. N’hésitez surtout pas à creuser et à approfondir les choses. Vous renseigner, vous remettre en question et douter dans le but d’être, finalement, plus sûr de vous et de ce que vous voulez. Pour cela, n’hésitez pas à visiter mon site internet et mon univers.

Derniers articles

Formation prof de yoga : comment se préparer ?

Formation prof de yoga : comment se préparer ?

Vous aimez le yoga et souhaitez vous reconvertir dans le professorat, mais vous vous demandez peut-être quelles sont les choses importantes à garder en tête avant de vous lancer dans la recherche de votre future formation. Vous vous posez des questions et c’est très...

lire plus
Formation En 200h : ce qu’il faut savoir

Formation En 200h : ce qu’il faut savoir

Le yoga représente pour vous une passion et vous avez effectué tout un cheminement à propos d’une reconversion professionnelle dans le professorat. Il ne vous reste plus qu’à trouver la formation en 200h qui vous correspond, mais qui propose également un enseignement...

lire plus

Découvrez nos formations

Formation professorale initiale
Formation professorale avancée
Formation d'alignement énergétique