Aujourd’hui, j’écris sur un vaste sujet… l’acceptation. Il me serait impossible de toucher à toutes les facettes de l’acceptation de soi tant elles sont nombreuses alors je vais me concentrer sur l’acceptation du corps et de ses limites dans la pratique physique du yoga.

 

J’imagine que je ne suis pas la seule à m’être déjà dit: “Oh j’aimerais trop arriver à faire ça!” en voyant une nouvelle posture sur Instagram. 

 

Je vois beaucoup de pratiquants dans cette situation qui, malgré les réticences de leur corps, forcent la posture car ils veulent à tout prix être capables de la faire.

 

Je vois aussi ces mêmes pratiquants se blesser au bout de quelques mois.

Pourquoi?

 

Il peut y avoir beaucoup de raisons diverses et variées, et parfois qui n’ont rien à voir avec leur pratique mais souvent, ils se rendent compte que le fait de pratiquer ces postures de manière répétée sans avoir conscience des signaux de leur corps peut avoir causé leur blessure.

 

Ils n’ont pas étudié la posture, ils ne l’ont pas comprise et surtout ils n’ont pas pris le temps d’étudier leur corps et ses besoins.

 

Nos corps sont tous très différents – de la forme de notre squelette, nos articulations jusqu’aux muscles. Ce que vous allez ressentir dans une posture peut être l’opposé de ce que va ressentir une autre personne. 

 

C’est pourquoi l’alignement est essentiel – il représente un outil incroyable pour découvrir et comprendre les postures à travers votre corps. 

 

Grâce au travail d’alignement, vous allez peut être vous rendre compte que certaines postures qui vous faisaient envie ne sont finalement pas bénéfiques pour votre corps. 

Deux choix s’offrent à vous:

– Vous pouvez choisir de continuer de les pratiquer malgré les gènes et les douleurs.

– Ou alors vous pouvez choisir de l’accepter pour vous concentrer sur les postures qui contribuent à la création de l’équilibre dans votre corps et a votre santé.

Je crois que le choix est vite fait.

Pour vous donner un exemple personnel, je fais partie du clan des souples. C’est-à-dire que les scorpions avec les pieds qui touchent la tête ne me demandaient pas énormément d’efforts, même quelques semaines après avoir commencé le yoga.

 

Au fil des années et de la répétition de ces postures, j’ai commencé à développer un petit mal de dos chronique. En étudiant et en expérimentant plusieurs axes, je me suis rendue compte que je trouvais cette souplesse en exposant fortement mes lombaires.

 

Je devais construire du contrôle en préservant les axes anatomiques de mon corps.. Je devais créer du maintien autour du bassin, renforcer les fessiers, les abdominaux profonds etc…

 

Et depuis j’ai arrêté les scorpions, j’ai perdu énormément de souplesse et ces postures ne sont plus accessibles…. pour mon plus grand bonheur !

 

En apprenant à connaître votre corps, vous apprendrez à respecter ses limites, ses besoins et ses sensations. C’est le début de l’acceptation.

 

Pour vous accompagner sur ce chemin, je vous invite à vous diriger vers une pratique (et des professeurs) qui adaptent les postures aux corps et qui ne forcent pas le corps dans une seule et unique posture standard (car elle n’existe pas).

Commencez maintenant avec notre formation gratuite d’Alignement Conscient de 5 jours en vous inscrivant ci-dessous:

Recevez 5 leçons en vidéo par email et apprenez à:

– utiliser vos pieds pour vous ancrer au sol et améliorer votre équilibre.

– placer vos mains sur le sol pour protéger votre poignet.

– stabiliser votre genou dans les postures pour éviter les blessures.

adopter une pratique durable et sécuritaire pour votre colonne vertébrale.

– ressentir le placement des articulations dans l’espace pour mieux vous positionner dans les postures.